La vanille

Vous êtes ici : Accueil / La vanille

Contrairement à la plupart des planteurs de vanille,

qui vendent leur production de vanille verte à des coopératives, Ti Planterre s’occupe de toutes les étapes, de la plantation à la commercialisation de ses produits.

Le travail de la vanille est assez long et complexe, surtout en agriculture biologique où le travail manuel est plus important. En effet, son terrain volcanique est escarpé et il faut donc beaucoup plus de temps pour planter et faire descendre les boutures à hauteur d’homme, ainsi que pour le débroussaillage manuel.

Une fois le terrain propre, on passe à la fécondation manuelle des fleurs de vanille. Cette étape est primordiale puisque c’est à ce moment que l’on décide de la quantité à produire. En effet, chaque fleur fécondée donnera une gousse de vanille.

Huit mois après cette fécondation, on commencera la récolte de la vanille verte qui sera destinée à la production de vanille séchée selon la méthode conventionnelle de l’échaudage à l’eau. Elle sera travaillée pendant une année.

Il faut savoir que la vanille sèche doit toujours rester souple sans être cassante.

Afin d’apporter aux consommateurs des produits nouveaux, Ti Planterre s’est lancé dans la commercialisation de vanille fraîche. Cette vanille sera récoltée à onze mois de maturité quand elle commence à mûrir sur sa liane. A ce stade de maturité, elle ne passera pas à l’eau et sera travaillée au soleil, gousse par gousse. Cela nécessite un travail beaucoup plus minutieux lors de sa préparation. Ainsi la vanille fraîche, lors de sa commercialisation, sera beaucoup plus parfumée et riche en huile. De ce fait elle devra être utilisée en plus petite quantité.

La vanille est non seulement utilisée pour les gâteaux, cafés, glaces, crèmes, laits, sucre, boissons alcoolisées mais aussi dans de nombreuses autres préparations culinaires, salées comme sucrées.

Loca’Terre 22/11/14 Quel avenir pour la vanille de Saint-Philippe ?

Mis en ligne par BLABLA PROD le